Réussir sa com’ digitale

« Interview avec une experte »

 

Il y a plusieurs semaines, je vous mettez sur la voie pour réussir un plan de com’ à la fois efficace et percutant. Aujourd’hui, premier jour de 2018, je vous propose d’étudier une autre facette de la communication : celle du digital. Pour un personal branding digital florissant, découvrez les propos  recueilli auprès d’une experte dans le domaine : Sandrine Décembre. 

 

Le plan de com’ en 12 images 

Avant de nous aventurer plus loin dans l’univers parfois sinueux de la communication, je vous propose un bref rappel de mon article précédent. Voici donc 12 images illustrant de manière non exhaustive les propos développés dans l’article  « Comment réussir son plan de communication ?« .

Le personal branding en résumé 

Le personal branding n’est en fait ni plus ni moins que l’image que vous voulez véhiculer de vous-même. Autrement dit, tous les jours via vos réseaux sociaux et dans votre vie quotidienne vous vous façonnez une image. Mais attention, il faut prendre grand soin de votre image de marque, car que vous soyez  Monsieur, Madame Tout le monde ou une entreprise, une mauvaise image est beaucoup plus simple « à gagner » qu’une bonne image.

Les bases posées sur ce qu’on entend par personal branding et surtout les éléments essentiels pour réussir son plan de com, il est temps de vous donner des petits trucs en plus pour développer votre communication digitale. Pour cela qui mieux qu’une professionnelle en communication pour nous aider à lever le voile des méandres qui entourent le digital.

Sandrine Décembre gravite depuis plus de 20 ans dans la sphère de la communication et du digital. Son expérience et son oeil critique elle le doit à un parcours riche en expériences. Elle a tour à tour été journaliste, directrice éditoriale, directrice de la communication et chargée d’enseignements pour l’Université de Franche-Comté, enseignante et ça ce n’est qu’un petit aperçu. En tous les cas, vous l’aurez compris, Sandrine Décembre a plus d’une corde à son arc.

social-media-1233873_1920

Mon interview avec Sandrine Décembre

Le personal branding vu par Sandrine Décembre

  • 1. La première question et pas des moindres en trois mots, comment définiriez-vous le personal branding ?interview
  • se connaître
  • se présenter
  • se faire connaître

Vous l’aurez compris une part non négligeable de votre communication s’articule autour de vous et de votre connaissance de vous-même.

 

Se présenter sur internet

  • 2. Sandrine Décembre évoquait dans la question précédente l’importance de se présenter, mais alors comment se présenter sur internet ? Certains éléments sont-ils à favoriser ?

Pour se présenter sur internet, notre spécialiste en communication indique qu’il faut le faire le plus justement possible, au plus proche de ses compétences et de sa personnalité. L’objectif étant que le virtuel se rapproche au maximum du réel.

 

Quel réseau social, pour quelle « identité »

  • 3. Ma troisième question, s’intéresse tout particulièrement au personal branding. Je voulais savoir si certains réseaux sociaux étaient plus adaptés que d’autres lorsque l’on s’intéresse à la création de “notre marque personnelle”.

Notre experte en communication souligne que les réseaux sociaux à favoriser vont dépendre de la personne, de ses attentes et surtout de la cible qu’elle souhaite “viser”. De plus, elle pointe du doigts que de nombreux réseaux sociaux existent et qu’il va donc falloir tous les identifier afin de trouver celui ou ceux qui correspondront le mieux à la fois à une entreprise mais également à un profil, le tout en fonction des attentes que l’on peut avoir.  

 

Les réseaux sociaux, un passage obligé ?

  • 4. Pour réussir sa communication, l’utilisation des réseaux sociaux est-elle inévitable ?

Nous somme nombreux à utiliser les réseaux sociaux pourtant je me suis demandée si malgré notre ancrage dans l’ère du numérique il était possible de faire sans. Certains pourront être choqué de ma question, cependant il n’est pas rare de côtoyer dans notre entourage des individus de toutes générations qui ne veulent pas se frotter à leur utilisation.

Sandrine Décembre lors de mon interview m’a indiqué qu’effectivement il semble presque impossible de passe outre. Selon elle, les médias sociaux peuvent être très très utiles dans certains corps de métier pour pouvoir notamment présenter son CV. Elle m’évoquait notamment les réseaux professionnels tels que Linkedin ou Viadeo sur lesquels ont peut présenter son CV et également rencontrer les dirigeants d’entreprise.  

 

Une personne informée synonyme d’identité numérique protégée

  • 5. Voyant que les réseaux sociaux avaient une place importante et notamment dans le domaine du personal branding, je me suis interrogée sur quels pouvaient être les pièges à éviter pour protéger son identité numérique ?  Identité

 

À cette question, notre spécialiste en digitale m’a tout d’abord donné comme conseil de faire attention à ce que nous publions. Elle a poursuivi en m’expliquant que ce n’était pas internet ou les réseaux sociaux qui étaient dangereux mais c’est l’usage que l’on en fait. Sandrine Décembre m’éclaira sur le fait que ce qui se trouve sur internet a initialement était déposé par nos soins mais que par la suite ce contenu peut vivre une deuxième vie ou un certains parcours sur internet. Elle insiste donc sur le fait que c’est à nous d’être prudent en matière d’information et de communication que nous déposons sur internet et en particulier en ce qui concerne nos enfants, nos amis et surtout les mineurs.

 

Faire la différence sur la toile

  • 6. Pour conclure cet entretien, voici quelques astuces pour valoriser votre image en ligne.
  • s’occuper avec attention et enrichir son contenu éditorial et son contenu informatif.
  • l’idée est de diffuser un contenu qui soit averti, un contenu d’expert ou même un contenu d’une personne passionnée.

Dans le cas présent, Sandrine Décembre me donna l’exemple d’une personne passionnée par les macarons à qui elle recommanderai de faire un Vlog qui donne des astuces sur sa manière à elle de faire ses macarons. L’idée principale étant d’y mettre de la passion et de l’attention dans l’écriture et dans la présentation de ce que l’on fait.   

 

Bonne Lecture,

E.