Short Love Stories

« Short Love Stories ou histoires d’amour courtes »

Short Love Stories…. J’espère que vous avez soif de lecture aujourd’hui car je vais vous présenter une collection de manga parfaite pour se détendre et rêver un peu de petites histoires d’amour !

La collection Short Love Stories

short-love-stories

Short Love Stories est un titre qui va très bien à la collection de manga que je vais vous présenter créée au Japon par Shueisha (maison d’édition japonaise). Le titre original de cette collection au Japon étant Renai Joshi Tanpenshuu (comprenez l’amour des histoires courtes de femmes).

Kana nous fait part d’un joli cadeau puisqu’il s’agit d’une collection spéciale concernant seulement (pour l’instant) trois auteurs shōjo (manga pour fille) de leur catalogue.

Le principe est simple, chaque tome concentre un lot d’histoires courtes écrites et dessinées par l’un des auteurs du catalogue shōjo de Kana.

Il ne s’agit donc pas simplement d’une série manga comme nous en avons l’habitude et c’est pourquoi celle-ci est appelée collection !

Pour l’instant 6 tomes sont prévus sur les 14 sortis au Japon. Avec deux tomes pour chaque mangaka. Le premier et le sixième concernent des histoires courtes de Io Sakisaka (Blue Spring Ride, Strobe Edge). Le tome deux et quatre sont consacrés à Karuho Shiina (Sawako). Enfin les tomes trois et cinq concernent Aruko (Mon Histoire).

Le premier tome est sorti le 5 mai 2017 quant au deuxième il est sorti le 7 juillet pour la Japan Expo 2017. Le troisième tome sortira le 22 septembre.

Proposé à un prix très raisonnable de 7,45€ pour 300 pages, ce prix est très attractif surtout venant de Kana. En effet un shōjo ordinaire chez eux coûte presque 7€ pour 180 pages !

Le premier tome : Kimi Bakkari no Sekai/Io Sakisaka

Short Love StoriesL’auteur de ce premier tome est Io Sakisaka et il se nomme Kimi Bakkari no Sekai (Un monde rempli de toi), sorti en 2004 au Japon.

Ici, six différentes histoires sont présentes dans ce tome venant de différents tomes d’histoires courtes publiées au Japon. Je vous note ici les titres des histoires, dans quel recueil ils sont trouvés (pour ceux trouvés), ainsi qu’un court résumé.

 

Les trois premières histoires :

Un monde rempli de toi (Kimi Bakkari no Sekai, 2004): Lors d’un match de baseball au collège, Seya perd avec son équipe un match. C’est là qu’il voit Yoshikawa pleurer à sa place puisqu’il est le seul ayant des regrets. Depuis ce jour, Yoshikawa est amoureuse de lui mais arrivée au lycée et rien n’a changé entre eux. Ils se parlent mais ne se sont jamais déclarés. Mais un jour, lorsqu’une amie de Yoshikawa décide de révéler ses sentiments à Seya tout va changer.

 

Gate of Planet (gate of planet, 2005) : Kan et Sakura sont deux amis d’enfance. Sakura est d’ailleurs amoureuse de lui secrètement. Elle est traitée par les personnes de son lycée comme une fille facile et dragueuse. Kan la connaissant très bien prend toujours sa défense car il connaît son vrai tempérament. Pourtant Kan est amoureux d’une autre fille et Sakura fera tout pour qu’il soit heureux. Même si cela peut lui coûter cher.

 

Gouttes d’amour : Pour Megu, Fujino est son “chouchou”, comprenait qu’elle est amoureuse de lui. Lors d’un changement de place en classe, elle va se retrouver devant lui ce qui va la rendre heureuse. Son amie Risa, elle aussi est contente car elle souhaite sortir avec Fujino. Megu va-t-elle l’accepter ?

Les trois autres histoires :

Le rêve de demain (ashita no yume en japonais) : histoire que je trouve la plus triste pour Kirie. Devenue amie avec Kaji pour qui elle a de nombreux sentiments, elle ne va jamais oser révéler ses sentiments de peur de perdre son amitié avec Kaji. Malheureusement pour elle, lorsqu’elle apprendra que Kaji pourrait avoir les mêmes sentiments, Asou Sayaka débarque.

 

Orange éblouissant (Kimi bakkari no sekai, 2004) : Nous rencontrons Asami, tout juste entrée au lycée, seule et détestant ce-dit lycée. En effet, elle se retrouve séparée de son amie qui elle a réussi à entrer dans le lycée que Asami souhaitait plus que tout. C’est donc depuis ce moment qu’elle s’est détachée de tout et déprime quelque peu. Mais Matsuda, un garçon de sa classe, va commencer à s’intéresser à elle.

 

L’amour, l’imbécile et moi (faisant parti du recueil bye, bye, little sorti en 2002)  : Kié, une jeune fille de 15 ans, fait sa déclaration à Satoshi, un garçon qu’elle trouve mignon. Il accepte de sortir avec elle et ils sont maintenant en couple. Pourtant s’aiment-t-ils vraiment ? Tel est la question que Kié va peut-être comprendre au fil des jours.

 

Le deuxième tome : Aoi Futari/Karuho Shiina

Short Love StoriesL’auteur de ce deuxième tome nommé Aoi Futari (en devenir) est Karuho Shiina. Au Japon ce recueil d’histoires courtes est sorti en 2003 avec 3 différentes histoires.

 

Les trois premières histoires :

En devenir : Muneda fait sa déclaration à Tsushima. Celui-ci accepte bien entendu pour des raisons assez malsaines (au début). Leur relation va donc débuter comme un couple inexpérimenté. Mais attention, Tsushima est-il sincère ?

 

La fleur et the Thief : Miyata veut à tout prix aider son amie Ecchan à parler, connaître et se déclarer à Kashiwazaki (un de ses camarade de classe au collège). Elle ne se doutait point que Oki est un ami de Kashiwazaki. En effet, lorsqu’elle était petite Miyata a “volé” des fleurs dans la propriété de Oki qui l’a appelé “the thief” (le voleur). Depuis ils ne se sont jamais adressé la parole.

 

Juliette est amoureuse : Tout le monde connaît la célèbre pièce de théâtre Roméo et juliette de Shakespeare. Il en est de même pour les parents de Jurié et les parents de Romio qui se sont servi de cette pièce pour donner un prénom à leur enfant. Ces couples de parents sont des ennemis travaillant dans des épiceries concurrentes. Depuis leur enfance, Romio s’est toujours montré froid envers Jurié. Est-ce vraiment un sentiment d’ignorance et de haine qui habite Romio envers Jurié ?

Pour le recueil sorti en 2015 par Shueisha deux autres histoires sont présentes. Elles font partis d’un autre volume nommé Ashita wa docchi da (comment sera demain) sorti en 2002 avec 3 histoires courtes.

 

Les deux dernières histoires :

Comment sera demain : Haruka est amoureuse de la “brute épaisse” Kattsu. D’ailleurs il ne s’en ai jamais rendu compte et cherche absolument une petite-amie autre que Haruka. Ne se cache-t-il pas ses propres sentiments ?

 

Le champ de pissenlits : Noriko Mochizuki revient dans la ville où elle a habité lorsqu’elle était enfant. Elle va faire la connaissance de Hayate ainsi qu’un autre garçon, Micchi, avec qui elle avait joué en étant enfant (bien entendu elle ne s’en souvient pas) dans un champ de pissenlit. Va-t-elle se souvenir ?

 

Pourquoi j’achète cette collection

Le concept est extrêmement plaisant puisque nous pouvons par cette collection découvrir les histoires courtes que les auteurs ont écrites. J’apprécie les histoires courtes car si elles sont bien écrites, il est possible en quelques pages d’avoir un début, un milieu et une très bonne fin. En un tome il est donc possible de lire différentes histoires toutes bien construites.

De plus, le catalogue shōjo que Kana propose est des plus alléchant avec comme par exemple Sawako (Kimi ni Todoke), Blue Spring Ride, Au delà de l’apparence, de vrai phénomène qui m’ont permi de me réconcilier et de replonger à nouveau dans les shōjo.

 

Avis général sur la collection

Depuis deux à trois ans on assiste à un renouveau du manga. Surtout en France où de nombreux titres originaux sont maintenant proposés. Les éditeurs “se mouillent” beaucoup plus et n’ont pas peur de nous proposer des nouveautés inattendues.

C’est à mon avis le cas pour cette collection. Bien sûr les mangaka présents dans cette collection Short Love Stories sont très appréciées en France et sont très bien ancrées dans le catalogue de Kana qui tente donc de nous séduire à nouveau avec de l’originalité. En effet, déjà les shōjo se vendent moins et sont beaucoup moins appréciés qu’un shōnen alors si en plus il ne s’agit que d’histoires courtes cela ne tente pas forcément.

Pourtant je trouve que c’est une excellente idée. Grâce à cette collection, nous pouvons découvrir d’autres oeuvres réalisées par les auteurs qu’il aurait été difficile de découvrir en France sans cela. De plus nous pouvons voir l’évolution graphique de celle-ci.

Je trouve également qu’il est intéressant de lire des histoires courtes qui vont au contraire des longues devoir nous séduire sur les premières pages et nous faire de l’effet directement. Comprenez que l’on doit ressentir tout de suite l’ambiance et l’envie des personnages. Il nous faut vibrer avec eux. Pour moi c’est totalement réussi.

short love stories

Avis sur les deux premiers tomes

Short Love Stories

J’ai beaucoup aimé lire ces deux premiers tomes. Je vous avoue quand même que j’ai une grande préférence pour le tome de Karuho Shiina où j’ai vibré pour toutes les histoires.

Pour le premier tome de Io Sakisaka j’ai une plus grande préférence pour la première histoire, “un monde rempli de toi”, la troisième, “goutte d’amour” et là cinquième, “Orange” éblouissant.

Allez, je vais me relire ces deux premiers tomes ! Vous aussi faites le pas vers ces tomes vous ne serez à mon avis en aucun cas déçus.

Petit bémol cependant, je trouve dommage que les dates de sorties de ces histoires courtes ne soient pas notées (en effet, il m’a fallu de nombreuses recherche pour arriver à mes fins).