FAIS PAS CI FAIS PAS CA

Pour ce nouvel article j’avais prévu de vous parler de Carbonade Flamande ou de Vampire Diaires mais finalement changement de plans ! En fait, j’ai réalisé pas plus tard qu’hier soir que l’une de mes séries françaises préférées allait tirer sa révérence ce mardi soir. Voici donc l’occasion pour moi de revenir sur une décennie de rigolades et de tribulations.Fais pas ci fais pas ça c’est un peu chacun d’entre nous alors suivez le guide et laissez-vous attendrir par les personnages !

Copyright Google Image

 » Bienvenue dans l’univers des gens ordinaires… »

Fais pas ci fais pas ça comme le dit Dutronc dans sa chanson raconte la vie de deux familles que tout oppose : les Lepic et les Bouley. Ces deux familles habitent en fait le même quartier et sont presque voisines de palier. Ces habitants de Sèvres (proche de Paris) coulent des jours “heureux” enfin la plupart du temps !

 

A la rencontre de nos “anti-héros”

La Famille Bouley

Il est temps de passer aux présentations des personnages de “Fais pas ci fais pas ça”. Tout d’abord nous avons la famille Bouley. C’est la famille cool, les parents sont relax, c’est notre famille bourgeois-bohème nos “BoBo” quoi.

Dans cette petite famille décadente, il y a les parents :

Valérie Bouley : Une mère de famille de 38 ans accomplie dans son travail de chargée de projet pour une grande boîte de communication. Valérie est mariée à Denis avec qui elle partage un mode vie “cool” fondé sur le dialogue et la passion.

 

Copyright Google Images

 

Denis Bouley : Comment vous décrire Denis si ce n’est en “perpétuel restructuration”. Je crois qu’il n’y a pas meilleur expression pour définir ce père de famille. Au cours des différentes saisons il n’aura de cesse de vous surprendre de part ses orientations professionnelles. De manière plus “pragmatique”, il est âgé de 37 ans au début de la série et  à la maison c’est Valérie qui porte la culotte ! Denis c’est donc la force tranquille de cette famille toujours à l’écoute de ses enfants et de sa femme.

 

Copyright Google Images

 

Tiphaine “Bouley” : Il est temps que je vous présente les gentilles têtes blondes de cette famille. Vous l’avez peut-être remarqué le nom de Bouley est entre guillemets. La raison est simple, bien que Tiphaine cette jeune fille de 16 ans soit une Bouley de coeur elle n’est pas la fille biologique de Denis. Sa mère Valérie l’a eu lors de sa première union avec Thierry – également BoBo – toutefois, il n’est pas très présent dans la vie de l’adolescente. Au fil des saisons, Tiphaine fait partie des personnages qui vont avoir beaucoup d’importance – je ne vous en dit pas plus au risque de vous spoiler – !

 

Copyright Google Images

 

Eliott Bouley : Dans la première saison, Elliott est un enfant de 8 ans. Durant ces 10 années de tournage nous allons suivre de manière quasi “documentaire” l’évolution d’Elliott. Ce personnage va ainsi nous conduire dans les méandres de l’adolescence mais également dans la découverte du monde pour finir par l’épanouissement professionnel.

Copyright Google Images

 

“Le Bébé Bouley” -la petite Salomé- : J’utilise le terme de bébé Bouley car Salomé pointra le bout de son nez dans la saison 3 et ce à la plus grande surprise de cette petite famille.

On va suivre sa croissance au cours des saisons et surtout comment ses parents vont vivre le retour au “pouponnage” -fait de pouponner-.

 

La Famille Lepic

Maintenant que vous connaissez la famille “BoBo”, laissez-moi vous présenter leur antagonistes : les Lepic. Dans cette famille la maxime pourrait être “ne sors pas du rang”, en d’autres termes face aux “BoBo” vous avez la famille “conservatrice”.

Cette joyeuse famille “modèle” se compose de :

Renaud Lepic : il est également connu sous le nom de Lepicovsky comme il aime parfois le rappeler à sa famille. Ce père de famille très proche de ses enfants, voue un véritable “amour” à son travail. Il fait parti des cadres de l’entreprise Binet qui s’avère fabriquer des robinets. Renaud est l’archétype de l’homme coincé qui n’aime pas que sa vie sorte du cadre bien rangé dans lequel il s’épanouit. C’est un père qui a des valeurs très “vieille France”. Il éduque ses enfants avec des règles strictes, pas très ouvert d’esprit au demeurant, il va petit à petit évoluer, mais rassurez-vous Renaud restera toujours Renaud !

Copyright Google Images

 

Fabienne Lepic : Renaud peut toujours compter sur l’amour de sa vie “bijou”. Fabienne c’est la mère au foyer qui vit pour ses enfants. Toutefois, elle est connue pour son caractère qui ne passe pas inaperçu. Bijou monte vite en pression ce qui donne généralement lieu à des situations riches en émotions. Fabienne est l’un des personnages qui va le plus évoluer au cours de la série. Au départ mère au foyer plutôt épanouie par sa vie de famille, elle va petit à petit chercher à s’épanouir dans le milieu professionnel jusqu’à briguer un poste à la mairie de Sèvres. Je vous laisse découvrir par quel tour de magie cette fée du fourre-z’-y-tout -c’est LA spécialité culinaire de Fabienne – va transformer la chanson “ Ça m’énerve” et ainsi dire adieu à sa vie d’avant.

 

Copyright Google Images

 

Christophe Lepic : Au début de la série, c’est un adolescent de 17 ans. Christophe est le prototype même du lycéen qui n’a aucune idée de ce qu’il veut faire dans la vie. L’obtention de son bac n’est pas une mince à faire et si par miracle il le décrochait vient la question du “qu’est-ce que je vais faire de ma vie”. Face à ce trop plein d’incertitudes, son père a une solution l’envoyer à “Sup de Co” – comprenez Ecole Supérieure de Commerce -. Vous verrez les aventures de ce “gros nounours” promettent de longues séances de “tirage de cheveux” pour ses parents. De manière figurée, Christophe peut-être décrit comme le fils spirituel de Denis, leurs carrières professionnelles vont d’ailleurs tendre à des trajectoires assez similaires.

 

Copyright Google Image

 

Soline Lepic : Soline est la conscrite de Tiphaine “Bouley”. Les deux adolescentes s’entendent bien on peut même dire qu’elles sont “amies”. Soline reste néanmoins l’enfant modèle, elle a de bonnes notes, n’a pas de réelles crises de rébellions vis-à-vis de ses parents du moins au début. Soline c’est l’enfant sur qui les Lepic se reposent. Bien que ce soit la soeur cadette de Christophe, elle reste celle qui a la tête sur les épaules.

Copyright Google Images

 

Charlotte Lepic : Charlotte est âgée de 11 ans au début de la série. Tout comme avec Elliott, la demoiselle va nous conduire dans les joies de l’adolescence. Si avec Elliott on découvre l’adolescence de l’oeil des garçons avec Charlotte on découvre la version féminine. En grandissant Charlotte va également faire aux questionnements sur la sexualité. Cette partie est développée tout en finesse avec comme toujours avec son lot d’humour.

Copyright Google Images

 

Lucas Lepic : C’est le petit dernier de la famille. Même si Lucas n’est pas l’un des membres les plus actifs de la série. J’aime beaucoup le fait de voir ce petit garçon grandir au fur et à mesure de la série.

Copyright Google Images

 » Fais pas ci Fais pas ça, bien plus qu’un programme télé

À travers ces deux familles c’est un réel tour d’horizon de la société française qui nous est proposé. On pourrait presque parler de docu-fiction, ne serait-ce que lors de la première saison qui est tournée comme si les deux familles participaient à une télé-réalité.

Fais pas ci fais ça est également un vrai phénomène de société jouant avec finesse sur l’actualité. On s’immerge notamment dans les thématiques de l’éducation, du chômage, du développement personnel, de l’adolescence sans oublier le plus important dans cette série : la famille.

La place de la famille est vraiment ce qui lie ces deux foyers. Bien que leur manière de voir la vie soit totalement différente, les Lepic et les Bouley n’ont qu’un seul objectif l’épanouissement et la réussite de leurs enfants.

Ainsi à chaque saison, on voit chaque personnages évoluer et se transformer. On assiste par exemple aux premiers examens tel que le Bac, le premier flirt d’Elliott, les premiers questionnement existentiels de Charlotte. D’autre part, chaque couple va également vivre sa “crise” que se soit sur le plan personnel, professionnel et parfois même sentimental.

En résumé,

je ne saurais que trop vous conseiller de regarder cette série. Chaque scène est un pur moment de plaisir et le rire est contagieux. Fabienne Lepic est inimitable et je ne me lasse pas de son fameux “À table” qui clos le générique de chaque épisode.

De plus, les deux familles ne sont pas les seules à flirter avec l’humour. Il y a la “célèbre” Christiane Potin, cette folle-dingue qu’on adore, la soeur de Fabienne mais également Corinne la meilleure amie et collègue de Valérie et tout un tas d’autres acteurs, tous plus haut en couleur les uns que les autres.

La série étant à présent finie, je peux me permettre de vous en glisser un petit mot sans pour autant vous spoiler. La dernière saison de Fais pas ci fais pas ça est juste sans fausses notes ! Tout a été prévu dans le détail permettant ainsi de clôturer dix ans de fous rires et de moments cultes – pour n’en citer qu’un j’adore la scène de “Médusor”-.

J’apprécie également l’attention toute particulière que les réalisateurs ont portés au dernier épisode. À défaut d’autres séries qui laissent le spectateur en suspens presque en attente, cette-dernière offre une vraie fin. Mais ne vous en faites pas, je pense que nous reverrons à l’écran ces deux familles qui ont marqué toute une génération !  

Bien à vous ,

E.