Fukumenkei Noise / Masked Noise

« Noise, le son essentiel pour se faire entendre »

Je vous présente aujourd’hui, Fukumenkei Noise, mon deuxième coup de coeur des animes de printemps 2017. Si vous voulez connaître mon autre coup de coeur allez voir l’article de nos coups de coeur : ici. Je peux vous assurer que vous allez être conquis par cette série donc n’ayez pas peur, regardez.

 Fukumenkei Noise ou Masked Noise

noise

Comme la plupart des animes, Fukumenkei Noise est l’adaptation du manga éponyme. Le manga est dessiné et scénarisé par Ryoko Fukuyama (mangaka de Monochrome Animals sorti en France chez Glénat en 12 volumes). Il a débuté en 2013 au Japon et est venu dans notre contrée en Avril 2016, soit un an déjà. Le manga est en cours au Japon avec 12 tomes (le 13eme sortira en Juin) contre 6 tomes en France publié chez Glénat (le 7eme est prévu pour Juin également). Vous constaterez que 6 tomes sont sortis en 1 an en France soit 1 tome tous les deux mois ce qui va permettre de rattraper le Japon dans 1 an approximativement.

Si vous voulez lire un extrait du manga, le premier chapitre est disponible gratuitement sur le site de Glénat.

Voici le lien : ici !

Résumé

Fukumenkei Noise raconte l’histoire de Nino, une petite fille pleine de vie et amoureuse du jeune Momo, son voisin, avec qui elle chante tous les soirs, tous les matins… Nino a une voix très particulière et un jour Momo lui promet que grâce à sa voix ils se trouveront toujours et qu’elle ne doit pas arrêter de chanter. C’est à ce moment que Momo déménage sans en parler à Nino. Elle va subir un gros choc et ne voudra donc plus chanter. Elle va dès lors porter un masque pour s’empêcher de crier à cause du départ de Momo.

Pourtant, un jour, elle va rencontrer Yuzu, un jeune garçon qui écrit des partitions sur la plage. Grâce à lui elle va de nouveau pouvoir chanter et il lui demande de toujours chanter pour qu’il puisse la retrouver grâce à sa voix. Yuzu va alors disparaître lui aussi. Nino va alors continuer de chanter pour pouvoir retrouver son amoureux Momo et Yuzu. On la retrouve alors entrant au lycée là où elle pourra revoir ses deux amis.

L’anime

noise

L’anime a débuté cette saison au Japon (printemps 2017) et 12 épisodes sont pour l’instant prévu. Le studio réalisant l’anime est Brain’s Base connu notamment pour Durarara, Natsume Yuujinshou, Tonari no Kaibutsu-kun et de nombreux autres animes tout aussi bien les uns que les autres.

Concernant l’opening et l’ending, ils sont chantés par le groupe in NO hurry to shout, le groupe de l’anime bien entendu. Enfin si vous voulez avoir plus de précision, l’opening est chanté par Ayahi Takagaki qui est la seiyuu de Miou. L’ending est lui chanté par Saori Hayami la seiyuu de Nino !

OPENING

ENDING

Avis

Je dois vous dire que j’ai découvert ce manga grâce à l’anime. Je ne savais même pas qu’un manga existait et qu’en plus il sortait en France. Honte à moi oui !

Concernant l’anime, j’ai tout de suite accroché à l’histoire, aux personnages… Les animes de musiques sont en général excellent, à mon avis, et celui là ne déroge pas à cette règle.

Bien entendu nous allons observer la relation entre Nino, Yuzu et Momo, puisque nous avons ici un beau triangle amoureux. Bien entendu je supporte à fond Yuzu car il est beaucoup plus cool que Momo. Mais va savoir ce que nous réserve ce manga.

En tout cas je trouve que le chara design de l’anime est très bien, on ne s’ennuie pas du tout devant l’épisode et on en veut encore plus (oui toujours plus). J’espère que vous allez le regarder car il vaut le coup.

C’est pourquoi j’ai décidé d’acheter le manga sous peu et j’espère me régaler en le lisant !