Velvet

« Un pieds dans la haute couture »

Vous n’avez peut-être pas encore entendu parler de Velvet et c’est bien dommage ! Après “Un Dos Tres” et “Grand Hotel” la déferlante espagnole continue. Pour cette nouvelle histoire, il faut se plonger dans le monde de la Haute couture des années 1960.

Cette série est l’une des plus regardée en Espagne actuellement. Au travers des différentes saisons, quatre pour le moment, notre coeur chavire entre romance et haute couture.

Le jour où tout a commencé 

Velvet présente en réalité les aventures des Galeries Velvet qui ne sont autre qu’une prestigieuse maison de couture. Ce temple de la mode se trouve à Madrid et ressemble très probablement à nos Galeries Lafayette version années 60.

Ce drame espagnol nous présente l’histoire d’amour tourmentée d’Alberto et Ana. Leur amitié débute lorsque Ana déménage à Madrid à la suite du décès de ses parents. La jeune fille est venue rejoindre son oncle Don Emilio qui est un employé des Galeries. L’oncle de Ana (Emilio) et Rafaël Marquez qui est le père d’Alberto et surtout le patron des Galeries Velvet partagent ensemble de lourds secrets. D’autre part, Alberto et Ana vont quand à eux tisser des liens très forts : ils sont fous amoureux l’un de l’autre.

Malheureusement, cette idylle n’est pas du goût de tout le monde à commencer par celui de Don Rafaël. Afin de mettre fin à cette amour, le père d’Alberto l’envoi étudier à Londres. Durant cette séparation, Ana va intégrer les Galeries Velvet en tant que couturière. Le jeune amoureux éconduit envoie des lettres à sa belle durant leur séparation : une dizaine d’années rien que ça ! La jeune couturière n’est cependant pas au courant de toutes ces lettres, pensant qu’Alberto l’a oublié.

 

Immersion en Haute Couture

Les dix années “d’exil” d’Alberto prennent fin et son père projette de faire de lui son successeur. Néanmoins, le jeune homme et son père ne partagent pas les mêmes ambitions aussi bien sur l’avenir des Galeries que sur la manière dont Alberto doit mener sa vie sentimentale. L’héritier de l’empire Velvet croit en la modernité et aux nouveaux talents de la Haute couture tel que Dior, Balenciaga et bien d’autres. De plus, il désire du plus profond de son être épouser l’amour de sa vie : Ana, la jeune couturière.

Mais lors de cette première soirée, tout bascule ! Don Rafaël Marquez met fin à ses jours et Alberto veut fuir avec Ana.

 

Le début d’une nouvelle ère

La mort de Don Rafaël signe le début des hostilités, chaque membre de la famille Marquez voulant sa part du gâteau.

Malgré toutes ces discordes, Alberto avait été nommé dauphin de l’empire par son père. Don Alberto devient donc le directeur des Galeries au plus grand désespoir de Gloria sa belle-mère et de Patricia sa demie-soeur. En parallèle, Ana et Alberto voient leur amour s’épanouir leur laissant envisager un mariage. Mais cette divine idylle va être mise à mal par la situation financière des Galeries.

Pour sauver l’entreprise familiale, le jeune héritier va devoir faire des sacrifices. Alberto fait ainsi affaire avec un riche homme d’affaires qu’il connaît bien et qui se trouve être le père d’une vieille amie à lui. Tout bascule lorsque Monsieur Otegui accepte t’aider Alberto mais à la seule condition : qu’il épouse sa fille Cristina.

La jeune femme n’est pas au courant de ce pacte, toutefois un éventuel mariage avec Alberto ne serait pas pour la déplaire : elle est amoureuse d’Alberto depuis qu’ils sont enfants.

Quand est-il d’Ana dans tout ça ? La jeune couturière est sur un petit nuage, l’amour de sa vie est avec elle. Ana est d’ailleurs prête à “sacrifier” sa relation si cela peut sauver les Galeries. Ce sacrifice consiste à laisser Alberto épouser Cristina, ou plus exactement laisser croire au père de Cristina qu’il va épouser sa fille pour pouvoir sauver la situation financière de Velvet. Au début, leur stratagème va fonctionner à merveille malheureusement le piège va petit à petit se refermer sur eux.

 

Une situation difficile à vivre

Ana va devoir vivre avec cette épée de Damoclès permanente. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Cristina va être “attirée” par les talents de couturière d’Ana la nommant “créatrice” de sa robe de mariée. Naît alors un triangle amoureux malsain, Alberto et Ana en “amants maudits”, Cristina et Alberto “le couple de futurs mariés” et enfin Ana et Cristina “les meilleures ennemies”.

Au travers des différents épisodes, vous découvrirez comment nos amants maudits vont lutter pour protéger leur amour.

 

Le huis clos Velvet

Pour rendre les aventures des Galeries Velvet plus captivantes, on dénombre quantité de personnages. Ces-derniers se décomposent en deux catégories : les employés des Galeries et les riches madrilènes.

Les employés de Velvet.

 Ana Ribera interprétée par Paula Echevarría : le Grand Amour d’Alberto & une couturière très prometteuse.

Ana Ribera_Velvet

Copyright Google Images

 Emilio Lopez interprété par José Sacristàn : l’oncle d’Ana & le chef des vendeurs.

José Sacristán_Velvet

Copyright Google Images

 Rita Montesinos interprétée par Cecilia Freire : la meilleure d’Ana et de Luisa et une couturière de l’atelier.

Cecilia Freire_Velvet

Copyright Google Images

 Luisa Gijon interprétée par Manuella Vellés : la meilleure amie de Ana et de Rita et une couturière de l’atelier.

Manuela Vellés_Velvet

Copyright Google Images

 Clara Montesinos interprétée par Marta Hazas : la soeur de Rita, l’amie d’Ana & la fiancée de Pedro.

Marta Hazas_Velvet

Copyright Google Images

 Pedro Infantes interprété par Adrian Lastra : le fiancé de Clara & l’ami de Rita.

Adrián Lastra_Velvet

Copyright Google Images

Blanca Soto (Dona Blanca) interprétée par Aita Sanchez-Gijon : la responsable de l’atelier.

Aitana Sánchez-Gijón_Velvet

Copyright Google Images

Les riches madrilènes.

Alberto Marquez interprété par Miguel Angel Silvestre : le directeur des Galeries Velvet, le fiancé de Cristina Otegui & le Grand Amours d’Ana.

Miguel Ángel Silvestre_Velvet

Copyright Google Images

Cristina Otegui interprétée par Manuela Velasco : la fille de Monsieur Otegui & la fiancée d’Alberto.

Manuela Velasco_Velvet

Copyright Google Images

Gerardo Otegui interprété par Pep Munné : le père de Cristina & l’associé d’Alberto.

Pep Munné_Velvet

Copyright Google Images

Mateo Ruiz interprété par Javier Rey : le meilleur ami d’Alberto & le sous-directeur des Galeries Velvet.

Javier Rey_Velvet

Copyright Google Images

Gloria Campos de Marquez interprétée par Natalia Millan : la belle-mère d’Alberto et la mère de Patricia.

Sa tête ne vous dit rien ? Elle interprétée Adela Ramos dans Un Dos Tres !

Natalia Millán_Velvet

Copyright Google Images

Patricia Marquez interprétée par Miriam Giovanelli : la soeur de Alberto & la fille de Gloria.

Miriam Giovanelli_Velvet

Copyright Google Images

« Tout ce petit monde se croise au grès des aventures de la maison Velvet »   

        

Mon Avis

Ce drame espagnol est une vraie découverte ! Au travers du format des épisodes, comptez 1H10 par épisodes, ce qui n’est pas banal on découvre un tout nouvel univers. Ce huis-clos permet aux téléspectateurs de découvrir la psychologie de chacun des personnages. Ainsi, bien que l’histoire d’amour d’Alberto et Ana soit au premier plan, les autres personnages ne laissent pas leur part aux chiens ce qui est un vrai plus.

De plus, Velvet nous emporte dans la Haute Couture espagnole des années 60. Fans de mode, cette série ne devrait pas vous déplaire !

Au fur et à mesure des épisodes, je me suis attachée à Ana cette jeune couturière aux relations amoureuses complexes. Et il est vrai que le couple Alberto et Ana est captivant, flirtant avec l’interdit à leur guise. Ce couple est tiraillé entre le poids des traditions et l’envie de vivre pleinement leur amour.

Malgré des allures dramatiques cette série met en scène de vrais moments de rires quitte parfois à se jouer des acteurs.

« Il ne me reste plus qu’à vous conseiller d’embarquer pour le vol des amants maudits. »

Copyright Téva

Copyright Téva

Si vous voulez tout savoir sur la série rendez-vous sur Antena 3 ou sur Téva.

 

Et voici une petite bande-annonce pour vous tenir en haleine.